08 MARS 2018

 Un homme est nécessaire dans le foyer, selon Louis Farrakhan.

 

Dans le cadre de la célébration du mois de la femme, nous vous livrons le contenu d’une vidéo de Louis Farrakhan, un personnage public aux Etats-Unis, qui se bat pour la liberté des peuples. Il s’est adressé aux femmes pour leur faire comprendre combien elles sont valeureuses. Pour lui, une famille est inefficace sans la présence d’un homme valable.

Selon Farrakhan, certains lieux de culte sont pleins de femmes parce qu’elles n’ont pas d’homme à qui faire confiance. « C’est triste de voir nos filles grandir, qui ont des diplômes et par fini, n’ont pas d’hommes à qui elles peuvent faire confiance », a-t-il dit. Il faut bâtir des hommes à qui les femmes vont se confier.

L’homme est le chef de la femme dans le foyer, la femme le chef des enfants et Dieu est le Chef de l’homme, a-t-il dit. Un homme ne peut pas être le chef de la femme s’il n’autorise pas Dieu d’être son chef. C’est ça l’ordre divin des choses. C’est aberrant pour les hommes de dire aux femmes de leur obéir et de les respecter si les hommes ne montrent pas leur sagesse et leur obéissance à Dieu. On n’a aucun droit de demander aux femmes ce que nous ne donnons pas à notre créateur, selon Farrakhan.

Dans le processus de l’éducation, les enfants observent les actes de papa et maman. Ils sont au-devant de l’intervention de Dieu dans la vie d’un enfant. Autrement dit, les parents sont les dieux des enfants sur terre. Papa et maman sont les représentants de Dieu. L’entretien de l’enfant par la maman est pour des années.

Après avoir donné naissance, vous (femmes) allaitez l’enfant, vous le nourrissez, vous l’enseignez, à un certain âge l’enfant commence à monter sa force, à se rebeller contre sa maman. Il ne veut plus être traité comme un enfant, mais comme une personne ayant une capacité de réfléchir. La mère éduque l’enfant jusqu’à un certain âge et après elle passe la main à papa. Mais à qui la mère va passer la main s’il n’y a pas de père ? Si le père n’a pas de valeur, de compétence lorsque le travail de la mère atteint son terme ? Nous vivons dans un monde où Satan a fait de telle sorte qu’un homme est incapable de faire assez de revenus pour préparer une vie décente pour la famille. Si dans la famille l’homme travaille, la femme travaille, qui va travailler avec les enfants ? Satan te met hors de la maison, c’est sa stratégie. Beaucoup de femmes ne savent pas comment construire une famille, toujours selon Farrakhan.

Les femmes savent comment se rendre belles pour attirer un homme, mais elles ne savent pas comment faire pour garder un homme, a-t-il affirmé.  Et voilà pourquoi elles sont tristes dans leur vie. Elles sont habituées aux restaurations rapides. Leurs grand-mères savent comment garder un homme. (…) Notre prédicateur n’a pas manqué d’avouer qu’auparavant l’école formait les filles comment construire une famille. Elles savaient comment cuisiner, comment semer, de sorte que leurs enfants ne soient pas les victimes d’un monde avec un modèle libéral. Vos vêtements seront modelés de sorte que vous suiviez un mode qui n’est pas de votre intérêt. L’art de la science pour construire un foyer a été dérobé des femmes et aussi comment être un parent, a fait savoir Farrakhan.

Les femmes doivent êtres instruites sur tous les plans pour donner naissance à de braves hommes. Quand une femme est abrutie, c’est un gâchis pour la société. Par exemple, le snobisme dans la société Malienne cause pas mal de problèmes chez nous. Les uns et les autres aiment se faire voir ce qui les pousse à dépenser au-delà de leurs moyens. C’est une mauvaise culture qui met un peuple en retard. Du côté des hommes, ils doivent faire des efforts pour réduire l’absentéisme, être avec les femmes pour aider à éduquer les enfants.

SOURCE LE DENONCIATEUR: Yacouba Dao

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *