Assemblée générale du Bureau Malien Droit d’Auteur

Les jeunes artistes ne veulent pas rester en marge

La semaine passée, le parlement des jeunes artistes du Mali a tenu une rencontre d’échanges au centre Olymp-Africa de Banakabougou. A l’ordre du jour,  la sélection des Candidats du Parlement des Jeunes Artistes du Mali par les artistes et les membres du bureau afin d’élire un nouveau bureau Malien du Droit d’Auteur, prévu pour ce 29  aout. Sous la houlette de la présidente, Mama Diankoumba en présence de Mamou Sidibé et plusieurs autres de ses membres.

Le parlement  des Jeunes Artistes du Mali (AJAM), depuis sa création,  travaille pour défendre le droit des artistes et combattre  le piratage. C’est une jeune association qui est  en quête  de partenariats avec d’autres pays  dans le monde. Les membres du bureau de l’AJAM ont demandé aux artistes candidats d’être propriétaire d’une carte d’artiste du (BUMDA) pour être éligible. La présidente du  Parlement-JAM Mama Diankounba a mis l’accent sur la forte mobilisation de tous les artistes du Mali en général et en particulier les artistes de l’AJAM.

En effet, l’AJAM a pu avoir 6 artistes volontaires détenteurs de carte d’artiste-BUMDA. Quelques interventions  ont été  surprenantes en matière de propositions pour la bonne tenue du vote. En plus, ils ont joué de rôles importants dans la réunion au point de vue de leur participation.
A la fin de cette rencontre, certains artistes ont demandé la mise en place des bureaux de l’AJAM dans les quartiers de Bamako et dans toutes les régions.

Par ailleurs, le SG de l’AJAM a fait savoir aux artistes que les antennes de l’AJAM sont déjà hors du Mali, en France et un peu partout dans la sous région. Ainsi, les artistes sont à pieds d’œuvre pour  faire valoir leur droit au Mali,  comme à l’extérieur du pays. Pour  ce faire,  les membres qui sont au  Sénégal, Guinée Conakry et la France,  ont mis en  place leurs comités. Par exemple, en France, il y a deux membres compétents, Ramata Koné et Abou Diarra qui ont fourni beaucoup d’effort dans la lutte pour le droit des artistes et défendent inlassablement leur  cause.
Fatoumata Coulibaly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *