CONFERENCE NATIONALE DE L’ADP-MALIBA A NIORO

Le fort soutien de l’URD à Alou Boubacar Diallo

 

Ils étaient nombreux ces hommes politiques et religieux présents dans la ville du chérif de Nioro pour  soutenir le parti de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP –MALIBA) dans sa première conférence nationale. A la suite de cette conférence, le parti a désigné  son président d’honneur comme candidat à la présidentielle 2018.

Tous étaient présents, que ce soient les fils du chérif de Nioro, l’imam de la grande mosquée de Bamako Koké Kallé, des hommes politiques comme Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition, Moussa Mara, Jean Marie Sangaré, Issa Togo de l’ADEMA, Djibril Tangara, ancien ministre  sous ATT, Mohamed Salia Touré, ancien président du CNJ-Mali, le maire de la commune v du district de Bamako, Amadou Ouattara.

Le maire de la commune V du district de Bamako a été bref dans son discours. C’est ainsi qu’il dira : « L’ADP-Maliba  nous a fait appel et nous sommes venus répondre à cet appel ». Faut-il comprendre par-là que sa présence n’était qu’une forme de politesse, sinon il ne se sentait pas à sa place ?

Quant à Soumaïla Cissé, il n’a pas manqué de mot pour démontrer son soutien et son encouragement à son cadet Alou Boubacar Diallo.  Le chef de file de l’opposition a expliqué ainsi : «  Dans la vie, il faut toujours faire un choix et l’assumer. L’ADP –Maliba a fait un choix qui était de soutenir le président IBK et a su  changer quand il a vu que la solution pour un Mali meilleur n’était possible avec lui. Il a su se retourner  et a choisi le bon camp, nous le remercions pour cela ».  Soumaïla Cissé a déclaré que l’URD est fière d’être présente et prête à tendre la main  pour les hommes  de valeur, compétents et audacieux, d’où  selon lui, toutes ces qualifications sont réunies à l’ADP-Maliba.

 

 

SOURCE LE DENONCIATEUR: Maryam

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *