LE DG DE L’AGENCE AL OMRA INTIMIDE SA VICTIME

« Ecoute bien, va te plaindre là où tu veux !  Je ne paierais rien », dixit Bakary Sylla dit Bassaro

 

Hélas, ce film digne d’un western n’a pas fini de jouer tous ses épisodes. L’escroc directeur de l’agence Al Omra, Bassaro  menace la directrice de Safa-voyage, Mme Sidibé Aicha Diawara,  de lui rendre la vie difficile, malgré toutes les preuves irréfutables qu’elle détient contre lui. 

N’y a-t-il plus de justice dans notre pays ? Il faut savoir  qu’aucune nation ne peut se développer sans une justice équitable et une bonne sécurité financière. Il est  grand temps que la justice malienne se montre incorruptible. Car nombreux sont ces hommes qui se croient au-dessus  de la loi. Sans foi ni loi, ces genres d’individus ne respectent rien, même pas Dieu. Le DG de l’Agence de voyage Al Omra, Bakary Sylla dit Bassaro fait partie de ces hommes. Il  a non seulement abusé de la confiance de Mme Sidibé, mais aussi fragiliser sa crédibilité auprès de la banque et de sa clientèle.

En tout cas,  la justice malienne est avertie. A moins qu’elle ne veuille devenir protectrice des hommes trempés dans de sales affaires comme l’escroquerie, abus, faux usage de faux et possession de biens d’autrui.

Bassaro et sa complice, Lala Mariam, directrice d’Al Wadane, ont certes, extorqué 50 millions dans le compte de Mme Sidibé Aicha Diawara, mais ils lui ont en réalité causé une perte de plus de 100 millions de FCFA

SOURCE LE DENONCIATEUR: Maryam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *