DOUANES DE KOULIKORO

Alima Drabo gouverne sans être au pouvoir

 

L’ombre de l’ex-directrice régionale des douanes de Koulikoro, Alima Drabo planerait toujours au-dessus du service bien qu’elle fut remplacée par son adjoint, Adama Sidibé. De sources bien informées, elle gouverne sans être au poste.

A la date de 02 janvier 2018, l’ex- directrice recevait les agents pour la présentation de vœux, en toute illégalité car, elle est à la retraite depuis le 01 janvier 2018. Selon les informations, même étant à la retraite, cette dame serait en train de s’imposer vaille que vaille à l’administration des douanes, à travers des hommes qu’elle est parvenue à placer dans les hautes sphères de ce service. Parmi ceux-ci, Adama Sidibé que tous les douaniers savent très bien qu’il n’a pas la capacité technique requise, ni la moralité nécessaire pour mener à bon port la direction régionale des douanes de Koulikoro.

Cette manière de l’ex-directrice de gouverner sans être au pouvoir, dénote aisément son goût prononcé pour la chose publique (frais et trébuchement). De sources bien introduites, elle s’est toujours servie de cette administration pour des fins personnelles. Sous le couvert de la passation de service à la date du 02 février 2018, Alima Drabo a enfin accepté  le méchoui que les agents avaient bien voulu lui offrir un mois plutôt,  c’est-à-dire le 02 janvier 2018. Durant sa carrière, que de mépris envers des innocents agents. Elle trouvait de la joie quand elle parvenait à faire muter un subordonné. Dans la plupart des cas, les agents étaient victimes de calomnie, d’injustice de sa part. Comme si elle est aussi allergique à la religion musulmane au service ou aux habits ostentatoires, les plus pieux payaient les frais.

SOURCE LE DENONCIATEUR: MT

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *