Gao : Les FAMa et la Force Barkhane soutiennent la population de Tessit.

Dans le cadre des Actions Civilo-militaires, les FAMa et la force Barkhane ont lancé du 04 au 07 novembre 2017, une opération conjointe du G5 Sahel dans la commune de Tessit (frontière burkinabé).

Cette opération consiste à protéger et à sécuriser les populations et leurs biens et à veiller sur leur santé. Dans ce cadre les deux forces ont remis d’importants lots de produits pharmaceutiques à la population. Le coût global des médicaments est de 3 millions de francs CFA. Au cours des patrouilles, les deux Forces ont arrêté 5 présumés djihadistes à la frontière nigérienne en possession de 14 armes, des munitions de toutes catégories et des explosifs. Ils ont été conduits à Gao pour des enquêtes.

Le médecin Lieutenant Mamadou Sagara a déclaré que son équipe a pu consulter 319 patients, majoritairement composé de femmes et d’enfants. Les 04 jours de consultation ont permis de constater des maladies chroniques.

Pour le Lieutenant Sagara, les pathologies les plus fréquentes dans le Sahel sont entre autres, l’hypertension artérielle, le paludisme, les infections respiratoires, génitales et la malnutrition chez les enfants.

Le chirurgien-dentiste, le médecin Lieutenant Mamane Tangara dit avoir fait 24 extractions liées à des caries dentaires et la consommation excessive de tabac.

Le Directeur Technique de Santé (DTS), le Technicien Supérieur Assadaguida a noté que ce geste témoigne de l’attachement des FAMa à sa population d’où le maintien d’un climat de confiance entre civils et militaires. Il a exhorté les autorités à multiplier ce genre d’action dans le Sahel. Le DTS Assadaguida a déclaré que son service est confronté à certaines difficultés notamment, la rupture des médicaments, le problème de logistique et le manque de personnel qualifié.

Le médecin français, Victor a affirmé que ces pathologies sont fréquentes à tous les niveaux. La protection de la population et de leurs biens sont des priorités pour les FAMa tout comme Barkhane. Il a rappelé que sa force a pour mission d’aider le Mali à combattre le terrorisme dans le Sahel. Le médecin français invite donc la population à une collaboration étroite pour mettre fin au banditisme dans le Sahel.

Sgt d’Aviation Alou Kola TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *