Leçon de vie

Sache où tu poses tes pieds !

 

De nos jours, il est nécessaire d’être vigilant dans tout ce que nous faisons et dans tous les rapports que nous entretenons avec autrui. Avec la faiblesse des esprits et des cœurs, il est facile de créer des ennemis cachés qui sont prêts à nous détruire au moindre prétexte. Les vraies intentions des uns et des autres sont dissimulées et difficiles à  remarquer. Quoi de plus noble que d’être vigilant dans nos gestes.

J’ai rencontré tout récemment une dame qui m’a raconté une histoire d’abus de confiance dont elle a été victime. En fait, elle a aidé un homme à avoir un lot pour construire sa maison. Puisqu’elle avait sa parcelle près de celle de l’homme qu’elle a aidé, ce dernier a finalement été jaloux de la dame et a convoité le terrain de la bonne dame. Avec la complicité de certains agents de la mairie de la localité où elle vit, le monsieur a détourné son terrain. En voulant faire du bien, elle s’est retrouvée dans le malheur.

Tous les rires ne sont pas des rires, mais des avertissements d’attaque, des messages qui te disent de faire attention. Car, le mal arrive. On est trahi lorsqu’on ne soupçonne pas. Aujourd’hui, DS vit l’enfer dans son mariage parce qu’elle a posé son pied là où elle ne devrait pas. Elle a envié le pouvoir matériel de l’homme qui avait l’air sage. Aujourd’hui, elle ne voit plus ce pouvoir matériel. Elle veut se sauver. L’homme n’est pas son homme.

Lorsque vous êtes victime d’un abus de confiance, remettez vous à Dieu. Se remettre à Dieu n’est pas synonyme de passivité, c’est se battre pour son droit jusqu’à la limite de ses efforts. On ne se remet pas à Dieu dans la passivité. Tant  que vous avez les moyens de mener votre combat, menez-le. Et si vous décidez de poser votre pied là où vous ne devriez pas, assumez-vous. Ne soyez pas quelqu’un qui accepte tout. Ayez des principes et tâchez à ce que ces principes soient respectés par vous d’abord et ensuite par les autres. Vous êtes aussi appelé à respecter les limites des autres.

SOURCE LE DENONCIATEUR: Yacouba Dao

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *