Leçon de vie

Non ! Pas ça ma sœur. Ça ne vaut pas la peine de penser que tout est fini pour toi.

Je suis d’accord avec toi que ton mari te maltraite, qu’il voit en toi un diable en personne. Je suis d’accord avec toi qu’il ne donne plus les frais de condiments, qu’il ne dort plus dans ta chambre, qu’il te fait souffrir dans ton âme et dans ta pensée par son absentéisme. Je suis d’accord avec toi qu’il a trahi ta confiance et ton amour. Je suis d’accord avec toi que tu n’arrives plus à le comprendre, que tu l’aimes et que c’est lui qui avait dit qu’il t’aimait. Je suis d’accord avec toi que tu fais des efforts pour arranger les choses avec lui. Je suis d’accord avec toi que tu penses que tout est fini pour toi et que tu veuilles mettre fin à ta vie à cause des souffrances que tu endures.

Mais, sache une chose ma sœur, c’est ton choix qui a mal tourné. Oui, c’est ton choix. Lorsque je dis cela, je ne suis pas en train de te blâmer d’avoir choisi. Tu as décidé dans l’espoir de faire ta vie avec lui et aujourd’hui, il ne veut plus te sentir. Il a installé le doute dans ta tête. Sache que toute chose a une fin dans la vie et que la fin d’une chose peut être le début harmonieux d’une autre. Je te dis en exemple qu’un ami a été licencié par son patron suite à des accusations non fondées. Quelques mois plus tard, il a été élu maire.

Le mariage, c’est comme toute autre chose, c’est un fait de la vie, on l’affronte, il a ses difficultés, d’autres en supportent et d’autres n’en supportent pas. La souffrance dont tu parles, c’est peut-être une période de transition de votre couple, un passage obligé pour votre bonheur futur. Essaie d’autres stratégies avant de prendre des décisions malsaines ou la décision de la séparation. « Quand une chose ne marche pas pour vous, changez votre manière de la faire », dit-on. Confie-toi à des gens de confiance qui écoutent et qui comprennent. Fais confiance à Dieu qui a les solutions à tout. Il t’a créée et il ne t’oubliera pas.

Si après tout rien ne marche, s’il te plait, pas de suicide, pas de poison, pas de rancœur. Tu n’as pas que le mariage dans ta vie. Ta vie continue. ‘Si’, il te demande séparation, accepte-la avec amour et sans haine. Tu as d’autres chances dans ta vie. Si tu te tues ou tu fais du tort à autrui pour cela, tu ne pourras répondre aux questions du Tout Puissant. Bats-toi pour ce que tu aimes et que tu aimes faire dans la vie.

Je ne suis pas d’accord avec toi quand tu penses que tous les hommes sont les mêmes. Ils sont les mêmes dans la constitution biologique, mais différents dans la pensée et le comportement. Je ne suis pas d’accord avec toi quand tu penses que le mariage n’a pas de sens. Dire cela, c’est aller contre l’ordre naturel des faits et nier l’existence du mariage. N’arrête pas ta vie pour des problèmes de couple. Personne n’aime vivre ‘’comme ça’’ avec un homme ou une femme. Dans la vie, on gère toujours des problèmes. Depuis ta naissance jusqu’au moment où tu prenais conscience de ton existence, tu as géré des problèmes. Celui du mariage en est un. Quand tu tombes malade, tu cherches à te soigner. La maladie du couple se soigne. Mais tous les couples ne se soignent pas avec les mêmes remèdes. Vis ta vie et avance.

Si tu n’arrives pas à réussir une vie de couple, tu pourras réussir à autre chose. La réussite à autre chose peut te permettre de retrouver une bonne vie de couple plein d’amour et d’enthousiasme.  Tu peux réussir et tu vas réussir. Ce n’est pas facile, mais tu vas réussir. Avant tout, essaie de voir si toi-même tu n’es pas à l’origine du mal. Il est dans la nature de l’Etre humain de chercher un coupable extérieur lorsqu’un malheur nous frappe. Fais-toi une introspection avant d’aller vers l’extérieur. Il se peut que si tu me demandes, je te ferais une liste de personnes qui ont subi le même sort que toi et qui ont survécu. Je t’écris parce que j’ai compris qu’il faut dépasser certaines souffrances dans la vie pour réussir. Vas-y, on est ensemble.

Yacouba Dao

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *