LES MARIAGES FANTAISISTES A BAMAKO

Bonjour Monsieur le maire, bonsoir monsieur le juge

 

La  triste réalité est que de nos jours, les mariés passent devant le maire et après chez le juge pour divorcer. Actuellement, les mariages ne tiennent qu’au bout de la ficelle. Ainsi va la vie « des dimanches à Bamako ». Après le folklore au rythme  de belles mélodies devant les parents et amies, les couples se séparent comme deux inconnus.

Beaucoup de mariages sont célébrés un jeudi soit un dimanche devant le maire et la semaine d’après, ils se retrouvent devant le juge pour divorcer. Une foire ou tous les partenaires veulent vite faire leur choix. Mais c’est justement qu’après avoir fait cette promesse pour toujours que les couples de nouveaux mariés se divisent. Une situation  à la grande surprise des parents, amis, beaux-parents. La  plupart se rendent chez le juge pour mettre fin à leur union sacrée ou une mise en scène.  Il faut reconnaitre que les mariages de nos jours ne respectent plus les principes fondamentaux de la vie en société et sont désormais synonymes de calamité ou de fantaisie.

Les responsabilités sont partagées entre les deux conjoints. Pour la majorité des cas, les conjoints se  rencontrent sur les réseaux sociaux.  Cette situation est complexe, honteuse et est en train de bafouer l’honneur, la dignité et le respect des familles.  Est-ce que les hommes de nos jours ne savent pas faire un meilleur choix ? Ou ce sont les femmes qui ne savent pas lire les cartes ? Ou encore c’est dû à une fuite de responsabilité par les  parents,  qu’il y a autant de divorces ?

Mais, il est important de rappeler aux jeunes mariés qu’on se marie pour le vrai amour et non pour des questions d’intérêt matériel. Cela pour éviter des déceptions. Chacun doit mettre un peu d’ordre dans ses pensées avant de se faire ridiculiser au sein de la société. Tous les regards se tournent vers les femmes qui  veulent un bon mari, beau, riche, mais personne ne cherche à comprendre la cause.   Cependant, cette attitude des femmes qui optent pour un homme riche,  n’est nullement synonyme de bonheur et de paix.

Par ailleurs, la noblesse doit être un signe pour choisir un homme. Les réponses sont divergentes puisque chacun se dit  clair comme l’eau de roche.  Les  jeunes doivent savoir que le mariage, c’est pour la vie. Ce  n’est pas un boubou qu’on met quand on veut et qu’on enlève par la suite.

SOURCE LE DENONCIATEUR: F.C

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *