ORGANISATION TRUQUÉE DU PÈLERINAGE 2018

La crédibilité de l’agence « AL Omra» en cause !

 

Avec un chef d’agence qui laisse derrière lui de mauvaises traces, Bakary Sylla alias « Bassaro », chef d’agence de l’agence AL-OMRA ne donne pas un bel exemple d’organisation des pèlerinages. Pourtant, selon nos sources, il aurait déjà entamé des démarches auprès d’une très grande compagnie aérienne Turque pour l’organisation du Hadj 2018 sans disposer des garanties à cet effet.  

 

De sources crédibles, Bakary Sylla est l’un des chefs d’agence qui ont adopté le chemin du raccourci et de la banalité au service des pèlerins. Bon nombre de fidèles musulmans déplorent la facilité de l’agence AL OMRA : Mauvaise prise en charge des pèlerins, manque criard d’expériences et de professionnalisme. Les pèlerins en ont appris à leurs dépens. En plus de ces couacs, le chef Bassaro a terni l’image de son agence suite à l’escroquerie montée de toute pièce contre Safa Voyages en 2017. C’était lors de l’organisation conjointe du Hadj l’année dernière.

A en croire nos sources, après un coup de dol savamment réfléchi, Bakary Sylla dit Bassaro, a trahi son ex partenaire Safa -Voyage qui était représenté par Mme Sidibé Aicha Diawara pour le Hadj 2017.

En effet, ayant convenu de l’organisation conjointe du Hadj 2017 avec l’agence AL OMRA de Bakary Sylla dit Bassaro, Mme Sidibé Aicha Diawara devrait payer la somme de 50  millions à l’agence AL OMRA avant le Hadj. Ce qui fut fait par la pauvre dame. En contrepartie de cette somme, Bassaro devrait passer la  prestation de services (logement, nourriture, déplacement…) de 35 pèlerins à  Safa-voyage. Malheureusement, arrivera ce à quoi on ne pouvait s’attendre à un homme qui semble d’une piété irréversible. Arrivée à la Mecque, Mme Sidibé, ex partenaire de Bassaro a déclaré :      « Ce fut un choc pour moi. Arrivée sur place, je me retrouve avec 5 pèlerins au lieu de 35 convenus. On nous a amenés  loger dans un taudis et non dans les chambres commodes qu’on nous avait montrées en photos. Le pire, quand il m’a envoyé quelqu’un se faisant passer pour le propriétaire de ce taudis qui auraient dû être payé bien avant notre arrivée, et à qui j’ai payé  plus 50.000 FCFA, celui-là n’était en réalité qu’un escroc.  C’est  au retour de la Mecque que  le véritable propriétaire de la maison m’appelle en disant que je ne lui ai pas versé la somme convenue ». Face à cette escroquerie, la victime, Mme Sidibé ne pouvait que saisir la justice. C’est ainsi que Bassaro a été traduit en justice  puis mis sous mandat de dépôt. Il a par la suite réussi à s’octroyer la liberté provisoire en versant la somme de 12 millions de FCFA. De ce fait, Bakary Sylla donne une mauvaise image des agences de voyage. Mais mine de rien, Bassaro qui ravage tout pour ses propres besoins, aurait entamé des négociations de partenariat avec une compagnie aérienne Turque pour l’organisation du prochain Hadj de cette année.

En tout cas, après nos investigations, la Turkish compagnie dont il cible, a une image clean. Cependant, elle doit énormément faire attention face à ce prédateur qui se soucie peu de son image, encore moins de son honnêteté qui peut causer des dommages à ses collaborateurs.

A suivre…

SOURCE LE DENONCIATEUR: JB

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *