PAIX ET LA COHÉSION SOCIALE

Harouna Sankaré salue IBK pour les efforts et l’opérationnalisation du G5 Sahel

Le Mouvement pour l’Union des Mali(MUM)a tenu sa première assemblée   générale,le samedi 10 février au palais de la culture Amadou Hampâté Bah. La cérémonie  d’ouverture était présidée par le président du mouvement, Harouna Sankaré, en présence du ministre de la réconciliation et la cohésion sociale, Mohamed EL Moctar, le président des Aneçars, Seid Cherif Ousmane Madani Haïdara, des anciens premiers ministres maliens, Mohamed Ahmed Ag Hamani et Moussa Mara ainsi que des leaders religieux.

Le mouvement pour l’union des maliens est une association apolitique, non confessionnelle et à but non lucratif, ouverte à toute personne acceptant d’adhérer à ses statuts et règlement intérieur, a précisé Harouna à l’entame de son discours. Son mouvement a été créé le 31 décembre 2016. À la suite de nombreux défis auxquels sont confrontées les populations du Mali. Les fondateurs du mouvement se donnent comme mission fondamentale de promouvoir les initiatives de développement local, d’éduquer et former les populations sur leurs droits et devoirs afin de sauvegarder ce bien commun qui est la paix. Dès le début de la crise, le Mali a bénéficié du soutien des Nations Unies, de la France, appuyées par les forces africaines et maliennes, ce qui a permis de repousser les terroristes et stabiliser la situation du pays, a-t-il indiqué. Pour Harouna Sankaré, l’accord pour la paix et la réconciliation reste pour le moment l’unique instrument juridique de sortie de crise pour le Mali. Il ajoutera que sa mise en œuvre nécessite l’implication effective de l’ensemble des Maliens avec le soutien de la communauté internationale et toutes les parties signataires. Il a salué le président de la république, IBK pour ses efforts inlassables de recherche de la paix et son dénouement pour la mise en place et l’opérationnalisation du G5 Sahel. Il a mis en garde les acteurs politiques en cette année électorale pleine de défis et les a il invités à mettre le Mali au-dessus de leurs clivages afin de réussir des élections libres, transparentes et apaisées.
Pour couronner les activités de l’assemblée générale, le bureau national du mouvement a décidé de décerner des trophées à des illustres personnalités du pays pour leur engagement dans la promotion de la paix et de la stabilité du pays. Le choix a été porté sur la personne de Cherif Ousmane Madani Haïdara et le ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, Mohamed El Moctar. Cherif a appelé les autres leaders religieux sur le podium à savoir Bandiougou Doumbia, Chouala Bayaya et autres pour témoigner à son honneur.
Le mouvement pour l’union des maliens a annoncé qu’il envisage effectuer une tournée dans la région de Mopti, dans le cadre de l’exécution de son projet intitulé « Campagne de sensibilisation et de mobilisation pour la cohésion sociale et la paix dans les 8 cercles de Mopti », financé par la GIZ/PASP et ACTE ALLIANCE en partenariat avec le ministère de la réconciliation.
SOURCE LE DENONCIATEUR: Hamadi Dicko

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *