SÉCURITÉ DANS LE SAHEL

G5 ou G Échec ? 

 

Le groupe des cinq (5) pays du Sahel est à pied d’œuvre pour une éradication du terrorisme en Afrique de l’ouest. Un financement d’environ 450 millions d’euros devrait être mobilisé pour l’opérationnalisation de cette force. A cet effet, la caisse contiendrait environ 250 millions d’euros disponibles. Cette force est un réel défi pour les pays engagés pour la même cause. Sans vouloir nous tromper, cette force ne pourra pas être en mesure de lutter contre le terrorisme.

Tout d’abord, un acteur majeur de la crise au nord du Mali et aussi un pays du Sahel est absent du groupe. Sans vouloir nous répéter, il s’agit de l’Algérie. L’Algérie qui a abrité les rencontres de l’accord pour la paix signé en 2015 n’en fait pas partie. Tout observateur fera la remarque et se posera des questions. Personne ne peut dire que ce pays voisin du Mali ne fait pas partie du Sahel. Pourquoi est-il absent ? Donc, G5 échec.L’absence de l’Algérie est incompréhensible. Aucun des pays du G5 Sahel ne maîtrise mieux le phénomène du terrorisme que l’Algérie. Elle a longtemps combattu le terrorisme et elle continue à le combattre. Le climat est froid entre la France et l’Algérie et cela ne date pas d’aujourd’hui. Peut-on émettre l’hypothèse que la France et l’Algérie ne peuvent se retrouver dans un même groupe ? Durant la guerre d’Algérie, la France a été un Etat qui a terrorisé les algériens.

L’implication de la France seulement dans le G5 est un échec programmé. La France n’est pas un pays digne de confiance. L’histoire de la colonisation nous le dit. Sa colonisation a été des plus brutales. Tandis que les autres humanisent pour coopérer, elle déshumanise pour coloniser. De nos jours, les pays francophones sont les plus dans la pauvreté extrême en Afrique. La France sait coopérer avec le Satan. Elle n’a pas pitié et ne voit que ses intérêts.

Disons plutôt un G6 Sahel composé de la France plutôt qu’un G5. Donc, G5 échec. Les pays du G5 à savoir  Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad et Mauritanie sont des ex-colonies de la France et affaiblies par les soins de cette puissance colonisatrice. Donc, ces pays ne sont pas libres dans leurs actions. C’est la France qui mène le jeu. Elle le fera selon son vouloir pour gagner. Pourquoi une France qui se trouve dans des problèmes en Europe va s’engager dans une guerre où elle n’aura rien ? Elle ne fait que brouiller le système. Si les pays du G5 étaient indépendants sur le plan sécuritaire, on pouvait espérer. Avec la France, c’est un échec programmé.

Sur un autre plan, les populations dans les zones touchées par le terrorisme ont tendance à coopérer vite avec les terroristes moyennant des sommes forfaitaires que de coopérer avec les forces de défense et de sécurité. Cela nuit gravement à la lutte contre le terrorisme. Donc, G5 échec.

Comment peut-on comprendre qu’au Mali, avec 137 avions de l’opération Barkhane, 87 avions de la Minusma, que toutes ces force ne soient pas capables de prévenir les attaques terroristes ? Donc, G5 échec.

Le préalable de la réussite du G5 Sahel est l’indépendance des pays engagés. Avec la France qui court de gauche à droite, rien n’est sûr. Surtout que ces responsables de l’hexagone ont les yeux rivés sur les richesses du sous sol de la 8ème région du Mali.

 

SOURCE LE DENONCIATEUR: Yacouba Dao

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *