SOLIDARITE AUX PERSONNES DEMUNIES

Cheik Harouna Sangaré soulage plus de 100 familles

Le Samedi 28 Octobre dernier, le siège du mouvement pour l’union des maliens (MUM) a vibré au rythme du mois béni de la solidarité. C’était à la bonne grâce du leader religieux, Cheik Harouna Sangaré qui a fait un don conséquent de vivres et une forte somme en espèce à des familles nécessiteuses. La cérémonie de donation a été magnifiée par la présence de l’invité d’honneur, Tidiani Haiadara, fils du parrain national de la présente édition, le guide des Ançar Ousmane Chérif Madani Haiadara. Ont également pris part à la cérémonie, le représentant des bénéficiaires, Diadié Traoré et celui du ministre de la solidarité et des actions humanitaires.

Dans le cadre du mois de la solidarité, le mouvement pour l’union des maliens (MUM), fidèle à ses objectifs, n’a pas passé sous silence cette opportunité de venir en aide aux personnes démunies. C’est ainsi qu’à travers son président, Cheik Harouna Sangaré,  a procédé à la distribution aux veuves, handicapées et personnes démunies, un important lot composé de  100 sacs de riz, 500 milles FCFA en espèce, 35 bidons d’huile et enfin, une importante somme de cinq millions de FCFA à l’endroit du réseau des personnes handicapées souffrant de (cécité). Cette somme selon le guide leur facilitera une insertion socio professionnelle. Un geste qui n’a pas laissé indifférents les heureux bénéficiaires représentés pour la circonstance par Diadié Traoré. Pour lui, les personnes handicapées ont certes, des déficits, mais savent s’illustrer dans beaucoup d’autre de chose, à condition qu’ils aient un minima d’assistance. C’est pourquoi Diadié Traoré a sollicité le leader religieux à être porte-étendard de leur voix auprès des autorités pour aider son réseau à  se développer. Cela, à travers  la création d’un centre thérapeutique. Ce  qui a été  accepté par le généreux Harouna Sangaré sur place. Il  a matérialisé son acceptation de se porter ambassadeur de bonne foi du réseau des personnes handicapées.

Pour Cheik Harouna Sangaré, porter assistance aux personnes nécessiteuses s’impose comme devoir à toute personne qui a les moyens. En ce qui le concerne,  ses actions s’inscrivent dans ce sens et non une recherche de popularité. Saluant au passage le bon choix des autorités qui ont décidé de faire parrainer la présente édition par le guide des Ancar, Cheik Harouna a rappelé que ce dernier leur a montré cette voix. « Ousmane Chérif Madani Haiadara nous a montré cette voix et nous le suivrons. Car, il nous a toujours prêché l’entraide, la solidarité et le pardon entre fils de ce pays. Et nous croyons juste à ces mots. C’est pourquoi  nous nous efforçons toujours à donner le meilleur de nous en multipliant nos gestes et montrer l’exemple pour que d’autres personnes de bonne foi puissent faire comme nous ou mieux que nous. C’est tout le sens de notre devoir »,  a-t-il admis avant de lancer un appel à tous les fils de ce pays de prôner le pardon, l’entraide et d’accentuer la générosité qui caractérisent notre pays.

SOURCE LE DENONCIATEUR: J B

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *