TOUR DU MALI EN CYCLISME

 La 8ème édition lancée ce vendredi 2 mars

 

La 8ème édition du tour du Mali organisée par la fédération malienne du cyclisme (FMC), en collaboration  avec  le ministère des sports, débutera ce vendredi 02 mars et prendra fin le dimanche 04 mars à Bamako.

Ce grand tour regroupe la Guinée Conakry, le Sénégal, la côte d’ivoire, le Burkina Faso, le Maroc, la France et le Mali qui est le pays organisateur.

Cette 8ème édition sera courue en trois étapes. Le coup d’envoi sera donné le vendredi 02 mars à Bamako qui correspond avec la première étape Bamako-Bougouni sur une distance de 150 km. La deuxième étape se tiendra  le samedi 03 mars à Bougouni, pour un parcours  Bougouni – Nièna, un trajet de130 km. Et enfin la 3ème et dernière étape, le dimanche 04 mars, Siby-Bamako sur une distance de 126 km.

Au départ, 26 cyclistes maliens figuraient sur la première liste publiée par la direction technique, lors du stage. Seulement 18 coureurs ont été retenus  pour défendre les couleurs du pays face à l’élite africaine. Les dix-huit coureurs maliens seront répartis en trois équipes (A, B, C). Tous les grands noms du cyclisme malien figurent dans la sélection nationale. Il s’agit de Yaya Diallo, le détenteur du maillot jaune de 7ème édition et champion du Mali en titre, Amidou Diarra,  7 fois champion du Mali ; Oumar Sangaré, ancien champion du Mali, Diakaridia Sangaré, Birama Coulibaly. Ces jeunes coureurs ont tous effectué leur stage au stade du 26 mars et sont plus que prêts à porter le drapeau malien  si haut que possible.

Selon le président de la fédération malienne du cyclisme, M. Amadou Togola,  la commission d’organisation est à pied d’œuvre  depuis plusieurs mois  pour la bonne préparation du tour. Il reste confiant pour le bon déroulement de la compétition et aussi de la participation honorifique des cyclistes maliens.  Le président a ainsi affirmé: « Nous avons bon espoir que l’organisation de cette 8ème édition du tour du Mali sera une réussite, surtout avec la participation du ministère des sports ».  Il est sûr que les résultats attendu à la fin de cette compétition seront largement satisfaisants. Et d’ajouter que l’opinion nationale et internationale se rendra compte que le Mali est une destination sûre.

SOURCE LE DENONCIATEUR: Maryam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *